Marie-Hélène Comeau : sous le signe de la francophonie